Des smartphones pliables comme le Galaxy Fold de Samsung et le Mate X de Huawei arrivent, que vous soyez prêt ou non. En fait, ils sont bientôt là, mais ne sont pas vraiment prêts encore… Le logiciel n’a pas été testé ou n’existe pas. Les prix sont astronomiques ou inopinés. Mais ces problèmes potentiels peuvent être résolus à la volée dans les prochaines semaines et mois par les constructeurs. La vraie chose que l’on peux se demander, est-ce la fin programmée du verre ?

Smartphones pliables et polymères plastiques

Le verre. Ce matériaux utilisé par 100% des smartphones modernes pour protéger la dalle de votre smartphone, et que vous tenez pour acquis jusqu’à présent. Le verre est solide et durable, difficile à rayer et facile à utiliser car très transparent, il permet de voir jusqu’aux pixels OLED brillants et lumineux sans déformations. Le verre peut même se plier, probablement plus loin qu’on ne le pense. Mais il n’est pas assez flexible pour un smartphone pliable. Du moins, pas encore.

« Le verre d’aujourd’hui, n’a pas les caractéristiques attendues pour les smartphones pliables« , déclare John Bayne, qui dirige l’entreprise Gorilla Glass du géant du verre Corning. « Dans une solution de verre, vous défiez vraiment les lois de la physique, en ce sens que pour obtenir un rayon de courbure très serré, vous le voulez de plus en plus mince, mais vous devez aussi être capable de survivre à un événement de chute et de résister aux dommages« .

écran pliable

Au lieu de prendre la direction du verre, les premiers fabricants de téléphones pliants s’appuient sur des polymères plastiques. Ce qui est logique dans la mesure où les matériaux peuvent non seulement plier aussi loin que nécessaire, mais ils peuvent le faire à plusieurs reprises ; Samsung affirme que son écran Infinity Flex peut résister à des centaines de milliers d’ouvertures et de fermetures.

« Le polymère est plus flexible, il est plus facile à plier à la même épaisseur« , explique John Mauro, professeur de science des matériaux et d’ingénierie à la Penn State University, qui avait auparavant passé 18 ans à Corning.

Une technologie durable pour les écrans pliables ?

Mais le plastique est aussi, comme vous l’avez peut-être deviné, moins bons sur un tas d’autres caractéristiques. Il est beaucoup moins dur que le verre, ce qui le rend plus facile à gratter et à égratigner. Et contrairement au verre, le plastique se plissera au fil du temps, vous laissant avec un grand écran dépliable, bien sûr, mais un écran biseauté avec une ride inesthétique.

smartphone pliable livre

« Avec le polymère, les molécules peuvent se réarranger plus facilement en réponse aux contraintes, alors que le verre a une structure plus rigide, de sorte que la réponse du verre va être plus élastique« , dit Mauro. « La structure du verre pourra récupérer après les déformations. »

Ne croyez pas deux verriers sur parole. « Le fait que vous touchiez ce genre d’écran avec vos ongles vous égratigne« , a déclaré Dan Dery, directeur de Motorola, à Engadget lors d’une récente interview, au sujet d’une couverture en film plastique que son entreprise avait prototypée. « Elle a une vie courte tout de suite ; elle commence à mourir le jour où vous la déballez. »

Regardez simplement comment Samsung, Huawei, et d’autres ont mis en scène l’introduction de leurs appareils pliables. Les journalistes n’ont pas eu beaucoup de temps pour les manipuler, en partie parce que le système d’exploitation n’st pas encore au point, mais aussi parce que l’affichage s’écarte de ce que l’on connaît de la dernière décennie de smartphones. Ils ont toutefois largement confirmé que la différence est perceptible. Elle ne fera que s’accentuer avec le temps.

Ce qui signifie que les smartphones pliables ne seront pas prêts tant que le verre ne sera pas prêt. Heureusement, c’est peut-être plus tôt que vous ne le pensez. Corning travaille sur du verre pliable ultra fin de 0,1 millimètre d’épaisseur et peut plier jusqu’à un rayon de 5 millimètres. L’objectif, cependant, c’est de réussir à atteindre ce genre de pincement sans perdre la ténacité qui fait la grandeur du verre au départ.

Coup de théâtre : le verre pliable va arriver

« L’arrière du problème que nous essayons de résoudre, le défi technique, c’est de savoir si vous pouvez garder ces rayons de courbure serrés de 3 à 5 mm et aussi augmenter la résistance du verre aux dommages » annonce Bayne. « C’est notre direction. »

smartphone pliable en verre

Pour y parvenir, Corning combine son expérience avec le verre de saule, qui s’enroule comme une rame de papier, et le verre de gorille, qui tire sa force d’un processus d’échange d’ions. En fait, c’est ce procédé qui rend Willow Glass impropre au téléphone. Il s’agit de tremper le verre dans une solution de sel fondu, où les ions potassium pénètrent et expulsent les ions sodium plus petits, créant ainsi une « couche de contrainte de compression« . Pour emprunter un exemple de Corning, pensez à ce qui se passerait si vous remplaciez les balles de billard dans un casier par des balles de tennis, qui sont légèrement plus grosses. La compression supplémentaire rendrait le roulement du rack beaucoup plus difficile. Dans un sens, c’est plus fort. Mais cela a aussi un coût.

« Dans une application d’affichage, vous mettez des transistors sur le verre. Les transistors détestent le sel : Le sodium, le potassium, n’importe quoi de la famille du sel peut ronger un transistor« , dit Bayne. « Pour que cette famille de fonctionne, il faut que le verre contienne des composants incompatibles avec les transistors. »

Le verre pliable ultrafin de Corning tente de quadriller ce cercle, mais ne l’a pas encore tout à fait fait fait. « Nous avons des verres que nous avons échantillonnés auprès de nos clients, et ils sont fonctionnels, mais ils ne répondent pas tout à fait à toutes les exigences« , dit M. Bayne.

Au-delà des smartphones pliables : comment les écrans flexibles façonnent la technologie

Les téléphones pliables ont été le sujet de discussion du MWC (Mobile World Congres) 2019 de Barcelone, qui vient de s’achever. Samsung et Huawei avaient leurs téléphones flexibles respectifs, en exposition sous vitrine, lors de l’évènement. Il était impossible pour la plus part des gens et journalistes, de s’approcher des Galaxy Fold et Huawei Mate X du fait de leurs boîtiers en verre.

Bien que l’état de préparation de ces appareils pour le marché, et même leurs aspects pratiques, aient été remis en question à de nombreuses reprises, il est clair que les écrans numériques évoluent vers quelque chose de très différent ; ce qui pourrait mener à des développements intéressants dans l’industrie technologique.

chapeau royole flexible

Royole, est le premier fabricant a déjà proposé sur le marché des accessoires et terminaux qui arborent des écrans pliables. La société basée à Shenzhen, a travaillé sur un écran ultra-mince de 0,01 mm il y a plusieurs années, mais le voir en chair et en os, pour ainsi dire, c’est vraiment quelque chose d’incroyable. La question de savoir si cela aurait un sens dans notre quotidien, est une autre question, mais la construction d’un tel engin semble aujourd’hui possible.

Vêtements dotés d’écran flexible

Une forme aussi svelte ouvre tout un monde de possibilités, permettant même un tout nouveau type de « portable ».  Si vous pensez qu’il ne s’agit là que de prototypes conçus pour faire la une des journaux, sachez que Royole les commercialise déjà. Ou du moins essayer de le faire. Vous pouvez acheter un chapeau ou un t-shirt pour environ 1300$ chacun. D’autres accessoires commercialisés arborent également un écran pliable.

Inutile de dire que les cas d’utilisation réels de ces vêtements est assez faible. On peut tout à fait imaginer que quelqu’un se balade au gré des allées d’une conférence, ou un autre événement public, en portant l’un de ces vêtements pour venter les mérites d’un produit, d’accord. Mais l’attrait pour le grand public sera limité.

D’autres sources d’utilisation possibles

Permettre aux constructeurs automobiles de plier un écran dans n’importe quelle direction, leur éviterait d’avoir à contourner les limites d’une forme rigide, ils pourraient simplement façonner l’écran pour l’adapter à la forme du tableau de bord de la voiture.

Un certain nombre d’entreprises travaillent également à la création d’applications pratiques pour la technologie des écrans flexibles. Harman et Samsung, par exemple, s’associent pour offrir des écrans OLED flexibles pour les voitures, tandis que LG nous a dévoilé plus tôt cette année, un écran de télévision qui s’enroule de haut en bas.

A l’avenir, bon nombre d’applications utiliseront très certainement la technologie des écrans flexibles. Au fur et à mesure que de nouvelles capacités technologiques émergent, il est naturel de voir apparaître des prototypes ou des produits excentriques, dans le but de prouver les capacités et les possibilités technologiques de ces avancés. A suivre donc.

Les 5 premiers smartphones pliables attendus en 2019

Vous vous souvenez peut-être de l’époque où les SMS et Snake sur votre Nokia 3310 étaient deux des choses les plus excitantes qu’un téléphone pouvait proposer ? Nous aussi ! 15 ans plus tard, nous retrouvons sur nos téléphones des scanners d’empreintes digitales, des caméras frontales HD, des écrans sans bords et une toute nouvelle génération d’écran pliant et glissant qui débarque.

Les téléphones à clapet étaient autrefois des appareils minces, compacts et articulés. Maintenant, les téléphones à clapet se sont transformés en téléphones pliables et ils sont réglés pour être déverrouillés, dans les deux sens du terme. Avec des écrans pliables, un support Android, beaucoup de potentiel et d’énormes différences de prix, voici le comparatif des meilleurs modèles pliables qui vont mener la folle tendance des smartphones pliables, du déjà annoncé aux rumeurs.

Huawei

Huawei a été celui qui a volé la vedette au Mobile World Congress 2019 en dévoilant sa version d’un téléphone pliable avec le dénommé Mate X. Contrairement au Samsung Fold (présenté ci-dessous), le X a son écran qui se plit vers l’extérieur. Il présenté avec un écran principal de 6,6 pouces et écran allongé de 6,38 pouces à l’arrière. Dépliés, les deux se présentent sous la forme d’un écran plat de 8 pouces.

huawei pliable

Nous pensons que le Mate X dispose d’une implémentation beaucoup plus intelligente que le pliage de la tablette de Samsung. Cependant, les Huawei pourraient ne pas être si parfaits dans le temps. A suivre. Du côté des caractéristiques, le Mate X offre des caractéristiques haut de gamme : une capacité de batterie totale de 4500 mAh avec une charge rapide de 55 W (80 % en seulement 30 minutes), un processeur haut de gamme Kirin 980 et un modem 5G pour une connectivité aussi rapide que possible. Il n’y a pas encore de prix officiel ou de date de sortie, cependant, Huawei étant Huawei, nous nous attendons à ce qu’il soit concurrentiel par rapport à l’offre de Samsung.

Samsung

Le Samsung Galaxy Fold est enfin officiel, après des années de rumeurs. L’appareil a été présenté lors de l’évènement officiel de la marque aux USA, le Samsung Unpacked 2019. En même temps, la fabricant a présenté sa gamme Galaxy S10 et sera mis en vente fin avril pour les Etats-Unis et début mai pour l’Europe, avec un prix de départ de 2000 €.

galaxy fold

Le smartphone pliable Galaxy Fold dispose d’un écran de 4,6 pouces qui se replie en une tablette de 7,3 pouces, mais contrairement au Royole FlexPai (ci-dessous), il a un design plus convivial avec une charnière mieux pensée. Il dispose d’une puce Exynos 7nm, couplée à 12 Go de RAM et 512Go de stockage. Il n’y a pas de carte micro SD, mais l’appareil offre six caméras et le logiciel permet d’effectuer trois applications multitâches lorsqu’il est ouvert sur le grand écran.

Royole

Royole a devancé tout le monde, annonçant le premier smartphone à écran flexible disponible sur le marché. Il n’est actuellement disponible qu’en Chine en tant que modèle de développement, mais le FlexPai passe d’une tablette de 7,8 pouces à un smartphone en se pliant en deux.

Il a toute la puissance d’un smartphone typique, mais c’est un peu encombrant quand il est plié et il ne se replie pas à plat, laissant un grand espace d’air à côté de la charnière inexistante. Il commence à être commercialisé à partir de 1300 Euro. Mais il a beaucoup de potentiel pour l’avenir, surtout si l’on considère que la technologie de l’écran ne fait que quelques millimètres d’épaisseur.

Xiaomi

Le président de Xiaomi, Lin Bin, a tweeté une vidéo teaser d’un smartphone pliable afin que la tendance soit sur le radar de l’entreprise chinoise, bien qu’elle ne soit pas prête pour le Mobile World Congress de Barcelone.

L’appareil se plie des deux côtés, ce qui permet d’obtenir une plus petite unité téléphonique à partir de la grande tablette 4:3. La vidéo montre le logiciel s’adaptant en conséquence en fonction du facteur de forme, mais le vice-président de Xiaomi nous a dit que l’entreprise étudie toujours les technologies qui devraient être offertes.

smartphone pliable xiaomi

Actuellement, l’appareil n’est qu’un prototype, bien que Bin a affirmé que si il était suffisamment apprécié par le public, la société envisagerait de développer une version grand public. Il a demandé des suggestions de noms auprès de sa communauté sur les réseaux sociaux.

Motorola

Les spéculations suggèrent que Motorola est en train de transformer littéralement son téléphone à clapet Razr de 15 ans en un téléphone pliable, changeant le clavier numérique pour un affichage complet qui se plie lorsque vous fermez le téléphone.

On prétend que le grand frère du Razr offrira non seulement un long écran interne, mais aussi un écran secondaire à l’arrière, qui affichera vraisemblablement les notifications entrantes, sans que l’appareil ait besoin d’être ouvert. Un appareil photo et un capteur d’empreintes digitales semblent également être présents, d’après la fuite du brevet.

La société a confirmé à Engadget, qu’elle est en train de développer un smartphone pliable qui sera lancé un plus tard, comme tout le monde sur le marché. Motorola a déclaré que le design ne comporterait pas d’écran à l’extérieur et étudie différents formats pour l’écran pliable.